12 février 2012

Tu sais que tu vieillis quand ...

Il y a des moments dans une vie ou on se sent vieille (ou vieille peau, ça marche aussi) (bon y'en a ou on se sent jeune aussi hein, heureusement).
Ces petits moments de solitude, ou tu te dis que OHMAGAAAD, j'ai déjà X ans !

Et t'es deg.

On a déjà vu des listes circuler un peu partout qui disent "tu sais que t'es né dans les années 80 quand ... " etc ... et qui te rendent un peu nostalgique, mais, bien que je me sois clairement reconnue dans le :

" tu croyais que des petits bonshommes habitaient dans ton corps
 en regardant il était une fois la vie " 

ou

"tu collectionnais les pin's et jouait à l'élastique
partie anglaise Vs Partie française" 

il y a des choses du présent qui te rappellent que malheureusement tes 18 ans sont un petit peu loin ... 

Alors pour toi, ma vieille tanche, je vais t'énumérer ce qui me fou parfois la mort et qui me fait dire que je me ride. 


*  j'adore danser en soirée, à un mariage, un anniversaire, chez moi toute seule ou inventer des chorégraphies improbables mais j'crois qu'aller en boîte ça me ferait chier maintenant.


* quand je me maquille les yeux, maintenant, je suis obligée de tirer mon oeil vers l'extérieur pour faire un trait de crayon ... (FAIL)

* les mélanges genre vodka/orange, whisky/coca, rhum/ananas me foutent la gerbe, et j'trouve qu'il y a rien de meilleur qu'un bon vin rouge (ou une bonne pinte. En pression bien sûr)

* je suis toujours pas une couche-tôt, mais par contre quand je me pieute à 5h ou 6h du mat, je mets 2 jours à m'en remettre.
Faire une nuit blanche, aujourd'hui, me semble toujours possible mais je sais que ça va être hardcore toute la semaine qui suit.

* ça m'a fait un "choc" que Whitney Houston soit dead hier


*  je deviens organisée (un peu)

* je paye un crédit

* des fois je parle politique avec poupi mastaz

* et je me surprends à m'énerver et à trouver qu'on nous prenne pour des grosses vaches à lait, à être révoltée contre le gouvernement et le système. Je suis une rebelle qui a grandit.

* je trouve qu'une fille qui a une peau bronzée c'est pas forcément joli

* j'adore aller au resto, bien manger et les produits de qualité.
Pour moi hippopotamus et pizza Pino c'est pas des restaurants.



* j'apprécie une soirée à ne rien faire devant une cheminée qui te brûle le visage (même si j'ai pas de cheminée)

* j'ai fait le tri dans mes amis. J'arrête de m'accrocher à des gens qui ne font plus attention à moi

* j'arrive plus à donner d'age aux ados d'aujourd'hui et on m'appelle Madame

* je compte mes sous, et la fin du mois est souvent synonyme de flux tendu

* je dois pas être loin des 60 paires de chaussures accumulées depuis des années ...

* je trouve que les ongles courts c'est quand même plus joli que les ongles longs


* un jour j'aurais envie de me marier

*  je ne porte plus de Van's depuis 7, 8 ans

* je regarde les infos à la tévé ou sur le net, et ça m'intéresse (sauf quand ça parle de la vague de froid depuis 2 semaines).
Quand je pars loin ou longtemps en vacances, je me demande ce qu'il s'est passé pendant que je me dorais le cul  je visitais des musées

* j'aime bien acheter l'album d'un groupe que j'aime vraiment ou que je veux soutenir

* j'aime pas la nouvelle génération, les nouveaux enfants, les nouveaux ados, je préférais la mienne (80's power)

* en fait Slater et Dawson ils sont cheum





Mais c'est bien aussi de vieillir, des fois. Mais ça on en parlera plus tard . 




C'est quoi qui te fais sentir vieux (et con) toi  ?

.
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 février 2012

Les 11 + 1 questions

Bon bon bon .

Je me suis pris une rafale de tags. Alors bon, comme je l'avais dit il y a un moment, je voudrais pas que ce blog devienne un recueil de tags, mais comme ça fait toujours plaisir que les "coupables" aient pensé à toi, je ne peux pas faire comme si j'avais rien vu !
Alors je vais répondre, mais je vais mixer les deux pour pas que ça devienne indigeste et chiant!
Je refais les règles je suis une rebelle.

Merci donc à Mariposa et à Corachou d'avoir pensé à moi, tout de même ^^



MON VICE ? 

Si il n'y en avait qu'un ... Dois-je faire une liste afin de passer pour une grosse vislarde ou un seul suffira ?
Le top number one, je dirais quand même la clope, qui est un sacré vice.
Cher, mauvais pour la santé, puant, addictif et tout ce qu'on veut. Bref une belle saloperie.
Mais je fais comment pour boire mon café sans ça sinon ?!?




QUEL TALENT OU DON AIMERAIS -TU AVOIR ?


J'aurais vraiment aimé avoir une voix cristalline, ou une voix de rockeuse de diamant tu vois?
Je suis toujours un peu jalouse des gens qui postent des vidéos sur youtube en train de chanter tranquille, genre c'est inné, j'ai une belle voix et j'vous emmerde.
Et alors quand en plus ils jouent de la guitare ou du piano en même temps, c'est carrément insultant.
Bon à la rigueur ça s'apprend un instrument, par contre pour la voix j'peux rien faire pour moi même.



LE CHANTEUR OU LA CHANTEUSE QUE TU AS ENVIE D'EMPLATRER A CHAQUE FOIS QUE TU L'ENTENDS ? 

Dans le top 3 je mettrais :

- Christophe Maé pour sa voix nichée quelque part entre son nez et sa gorge. Comme dirait l'autre : "qu'on l'attache et on qu'on l'emprisonne" s'il vous plait.

- Zaz , la nouvelle coqueluche populos mi-gitane, mi-sdf avec sa coupe mulet, genre "je-chante-pieds-nus-parce-que-je-suis-une-meuf-cool" avec une voix à te faire saigner les tympans.

- Carla Bruni ... Alors elle, rassemble à peu près tout ce que je déteste.
Coucou je chuchotte avec un chat dans la gorge, et je fais des chansons. J'ai un faciès antipathique et je suis mariée au 8ème nain qui gouverne notre pays.



QU'EST CE QUE TU NE SUPPORTES ABSOLUMENT PAS CHEZ LES AUTRES ?


Je déteste les nombrilistes, les sans-gênes qui ne pensent qu'à leur pomme. Chacun pour sa gueule et dieu pour tous. Qui ne tiennent pas compte de ton avis ou de ta présence et qui te traitent comme de la merde. Et alors quand c'est des commerçants, je suis a 2 doigts de leur foutre mon poing dans la gueule.
Ah oui et puis j'aime pas les uech qui respectent kedal, qui se croient en vacances à rouler sans casque sur leur scoot, qui grillent les feux, qui écoutent Booba volume 50 sans écouteurs dans le métro/train/RER.
Ah et aussi les sales hypocrites, menteurs. Prends tes couilles et sois honnête !



TU ES UNE SUPERSTAR DE LA CHANSON, AVEC QUEL ARTISTE MORT OU VIVANT VEUX TU ABSOLUMENT FAIRE UN DUO ?


Ah mais alors sans hésitations je dis Muse. Fan de la PREMIERE heure (ouai 8 fois que je les ai vu ... ) qui se désole de voir à quel point il devient difficile aujourd'hui de choper des places quand ils passent en concert ...
Mattew Bellamy (chanteur, guitariste, pianiste) est un pur génie et un musicien hors pair. Franchement si j'étais une méga star je serais trop honorée de jouer à ses côtés !




SI TU DEVAIS CHOISIR ENTRE PETER TOUTES LES 30 SECONDES OU ROTER DE LA MEME FACON, A VIE, TU CHOISIRAIS QUOI ? (même si t'es une fille et qu'évidemment tu ne pètes pas)


J'me suis bien fait avoir sur ce coup avec mon jeu des "tu préfères" tiens.
Quitte à être gênée j'préfère quand même roter toute ma vie que de lâcher des vents. Ca sent moins fort et c'est un peu moins handicapant pour tenter d'avoir une vie sociale. Bien que j'ai des doutes quant à une éventuelle vie sociale.



SI TU POUVAIS REMONTER DANS LE TEMPS, QUELLE PERIODE DE TA VIE VOUDRAIS TU REVIVRE ET POURQUOI ? 

Ma deuxième seconde au lycée (cancre) à été sans contestes ma meilleure année scolaire.
Mais j'crois que je l'avais déjà dit.
L'année où j'ai rencontré la plupart de mes potes et amis, l'année du n'importe quoi, l'année des meilleurs profs (même dans le pire), l'année de la grosse déconnade, l'année des fêtes à outrance, le passage à l'an 2000 quoi !



L'ALIMENT QUE TU PREFERES MOURIR PLUTOT QUE DE LE MANGER ?

Les tripes, les abats, le boudin, les oreilles de porc, la langue de boeuf et tout ces trucs dé-gueu-lasses qui ne devraient même pas être autorisés d'être bouffés sérieux, mais qui mange ça ?!?



QUEL MAUVAIS SORT JETTERAIS-TU A TON/TA PIRE ENNEMI(E) ?

Je suis pas rancunière c'est bien mon problème ...
Mais je devrais y songer pour tous les enfoiros qui m'ont fait chier/pleurer/saoulé à un moment ou un autre de ma vie



PLUTOT SAFARI EN AFRIQUE OU VISITE DES CHATEAUX DE LA LOIRE ?

Etant donné que j'ai déjà visité les châteaux de la Loire, je dirais le Safari en Afrique, bien que ce ne soit pas ma destination favorite. L'aventure bordel !
Mais alors j'ai quand même quelques exigences: pas de 4x4 dans la brousse au milieu des animaux, qui pollue et les dérange, pas de braconnage de défenses d'éléphants pour me faire un collier souvenir, et pas de voyage en groupe.
Solo dans un fourré avec des jumelles ce sera parfait.




QUEL EST L'OBJET OU LA PERSONNE QUI NE PASSERA PAS LA PORTE DE CHEZ TOI?

Les vieilles à fourrure qui revendiquent le port du vison/lapin/racoon/coyote/ours et tout c'qu'on veut.



LA PIRE HONTE DE TA VIE ? 

Pour n'en citer qu'une (call me pierre richard) je citerais la fois ou j'épilais du poil chez Mr Rocher (reste en paix). C'était il y a quasiment 10 ans, je débutais dans le monde du travail (et quel travail ...) et j'étais un peu maladroite (enfin plus que d'habitude).
J'aimais pas parler aux gens, qu'ils me racontent leurs vies, je m'en foutais.
Et puis un jour, pourquoi ? je décide de me dérider et de parler avec la dame avec qui j'étais dans la cabine pour 40 minutes.
On discute gentiment, et dans un excès de confiance je lui dis "alors c'est pour quand le bébé?"

FAIL !

Elle était donc pas du tout enceinte. En fait. 
Les dernières 20 minutes ont été très longues. 



Voilà voilà, vous êtes bien avancés maintenant avec ça tiens.

Alors histoire de casser les boules, je vais renvoyer la baller à Brie vent du sud, Laurie et Brebis Joyeuse (les autres vous y avez échappé, j'ai vu que vous aviez déjà été taguées...! )

Voici le sujet du problème :

1 - La chanson que tu écoutes mais dont tu as honte
2 - Tu choisis le métier que tu veux, tu fais quoi ?
3 - Ton pêché mignon
4 - Ta faiblesse
5 - Ce qui te dégoûte au plus haut point
6 - Un nouveau prénom, tu choisis quoi ?
7 - Johnny Depp ou Ashton Kutcher ?
8 - Le voyage de rêve ?

9 - De quoi tu détestes parler ? (toujours bon à savoir)
10 - Les bonbons ou la vie ?

11 - La peste ou le coléra ?

+ Bonus : Tu m'aimes bien, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout, à vomir?






Rendez-vous sur Hellocoton !

5 février 2012

Semaine & découvertes #Tome 9

Semaine chargée, ou devrais-je dire semaine "normale" car comme toute personne normalement constituée qui n'est pas en études ou rentier, je travaille depuis Lundi dernier.

Alors inutile de t'expliquer à quel point je suis défoncée. Bah ouai 9 mois de glandage intensif, de grasse matinées et de veillées nocturnes font de moi un être fébrile à la reprise d'un rythme dit "normal" et "régulé".


Mardi, LA grosse journée de la semaine ou je bosse 10h avec quelques trous dans la journée qui en fait n'en sont pas puisque j'ai toujours un truc à faire. J'engrange watmilles infos, j'ai le temps de rien noter qu'on doit déjà bouger pour aller ici et là bas, bref c'est un peu la course, surtout qu'il faut AUSSI tenir compte des bouchons parisiens ... bouchons a qui j'avais dit merde fuck you forever en revendant ma voiture pour un scoot.
Et donc je me REtrouve avec une voiture ... sauf que celle-ci elle a la classe à Dallas, les portes elles s'ouvrent toutes seules, donc j'me la raconte grave dans ma voiture floquée ..

Ma journée se termine et je me dirige chez sweetlilybrown qui m'avait invitée à monter les 6 étages qui relient le bas de l'immeuble à son appartement .... c'était un peu l'épreuve de la semaine. J'ai fais 3 pauses, je me suis fait dépassée par un mec qui visiblement gérait trop bien l'affaire alors que moi je crachais mes poumons, j'ai mit un quart d'heure à m'en remettre.
Moi qui était carrément détruite par ma journée, on a quand même réussi à discuter pendant 6h. D'ailleurs je pense qu'on aurait pu continuer toute la nuit si j'étais pas en train de me décomposer de fatigue.
Bref, une chouette soirée.

________________


Mercredi c'est le répit. Pas du tout constructif puisque j'ai à peu près passé ma journée enroulée comme une fajita dans une couverture à regarder des films.
D'ailleurs Miami Vice ben c'est tout pourri.

________________


Jeudi (ou vendredi?) un cadeau inattendu m'a été offert ...


Evidemment, j'ai été TROP happy, moi qui pensait que c'était carrément sold out (bah ouai j'étais là moi à 10h du mat', devant mon ordi l'autre jour, à l'ouverture de la vente, hein bande de salauds)

___________________


Samedi, je pars en mission chaussures.
Alors oui j'ai 1 million de paires MAIS évidemment je n'ai pas LA paire qui va avec tout, qui défonce pas les pieds, qui a une couleur normale, qui n'a pas un talon haut, qui ... bref, je suis en quête de la chaussure la plus basique qu'il soit mais qui soit quand même jolie.
En gros j'ai la sensation de chercher l'impossible, l'introuvable ou que j'ai pas de chance puisqu'évidemment y'a jamais ma taille une fois la horde soldesque passée.

Donc braver les -2° à Haussmann pour du vent c'est un peu la loose en fait.

Heureusement il fallait quand même bien fêter ça. Fêter quoi ? bah la 1ère semaine de boulot quoi (hum), et puis l'embauche de ma soeur quelques jours plus tôt.
Ouai on est un peu des intimes de Paul Emploi ou une famille qui gère trop bien les entretiens, au choix.

En arrivant en bas, je n'ai pas pu résister ...


A Paris on ne fait pas des travaux mais des travEux, sache-le

___________________

Dimanche pour la première fois de ma life, j'ai fais une manucure CHEZ une manucure. 
J'aurais pu parodier un "Bref", mais non. 

Bah t'sais quoi ? j'ai trouvé ça génial qu'on s'occupe de mes mains. On y pense pas assez souvent. 
Elle m'a repoussé mes cuticules, pédoncules et tentacules et m'a posé un vernis à la perfection, j'aurais jamais pu faire aussi bien. 
Ca brille, c'est beau, maintenant j'peux me la péter. 


On dirait presque des faux



Mais ce qu'il fait surtout retenir de cette semaine, c'est que je me suis achetée un agenda, et ça mérite quand même d'être souligné. Je suis sur la voie de la guérison du bordel. 



.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 février 2012

Un mariage est un bon moyen de se décridibiliser

Ca va, ça va, je sais, on va me dire "vas y oh c'est facile tes articles" bla bla (pour ceux qui me connaissent irl), parce que je vais te parler et te montrer un truc qu'ils ont déjà vu, mais bon, vous, non, alors on ne peut pas plaire à tout le monde ( hein poupi Masta private joke), et je dis merde (mais avec le sourire, ça passe mieux)


En juillet dernier ma soeur s'est mariée.


Qui dit mariage, dit témoins, dit enterrement de jeune fille et tout le toutim.
Forcément j'étais au coeur de la partie.

Première étape organiser l'enterrement (pas au cimetière hein trop drôle je suis)
Jusque là ça parait pas super compliqué. Je connais ma soeur.
Bon je sais pas trop ce qu'elle voulait, mais je sais surtout ce qu'elle voulait pas.

Exit les gogos huileux, dégoulinants de sueur qui te foutent la main au paquet sur une musique pourrave, le tout en simulant l'acte sexuel sur le bar de la boîte.
Moi j'aurais ri de voir ma soeur mal à l'aise, mais en vrai j'aurais détesté qu'on me le fasse.
Donc pour pas gâcher la soirée, et que ça ne devienne pas la pire de sa vie, il était plus judicieux d'organiser un truc plutôt sympa.

Jusque là ça va, sauf que quand tu dois organiser la chose à 8, c'est nettement plus compliqué.
Ouai 8 témoins qu'on était.
Quatre chacun, deux pour l'église, deux pour la mairie. ( c'est bon tu suis?).

Ca s'est avéré être ultra compliqué de communiquer avec des gens qui ne répondaient jamais aux mails, et qu'en plus tu ne connais pas excessivement bien, pour certains.

Après avoir ramé pendant des semaines, on a réussi à organiser une journée qui s'est avérée être vraiment chouette.

Mais ensuite, est venu le moment de se pencher sur la question :

"qu'est ce qu'on fait le jour J " ? 

Est ce qu'on joue les gros pique assiette et on attend qu'ils fassent l'animation assis comme des porcs qui ont trop bouffé dans nos robes de princesse OU est ce qu'on amuse la galerie (boudiné(e)s dans nos robes de princesse) ?

On a pas hésité longtemps hein. Tu penses.

Pour éviter les jeux graveleux, la jarretière, la bite à dudule et la chatte à micheline (comprendre, le mariage beauf) on s'est dit que ce serait quand même plus sympa de faire autre chose.

Le chinois eut l'idée lumineuse de faire une vidéo tous ensemble. Pas un lipdub façon campagne ump hein, non, un truc cool, drôle, et pas un truc mielleux qui fait semblant de fraterniser les peuples.

L'organisation (encore une fois) a été hardcore, mais petit à petit (enfin, semaines en semaines ...) j'ai réussi, avec Poupi Masta, à récolter toutes les vidéos de (presque) tout le monde.

L'idée, j't'explique, c'était que chacun se filme chez soi le matin au réveil (du moins faire travailler notre côté comédie enfoui en chacun de nous), comme si c'était le matin du mariage, et que chacun se réveille à la bourre, se prépare à la va-te-faire-foutre, et au passage emporte un objet qu'on leur remettrai le jour du mariage. Et puis de l'impro aussi au passage.

Ca a été une grosse galère.
Déjà pour s'auto filmer en faisant semblant de se réveiller, jouer la comédie, la meuf en retard qui fait semblant d'aller un mariage (alors qu'en vrai il était 16h32, que tu venais de bouffer et de regarder un film). Et puis pour monter toutes les vidéos reçues, faire un truc correct.
Bref ça nous a prit des heuuuuuuuuuuuuuures, et des soirées entières.

Au final deux vidéos sont sorties. Une de moi, une de Monsieur.
On a fait voter les témoins, et ils ont choisit la mienne ( je rappelle que monsieur travaille dans le cinéma. Enfin j'dis ça j'dis rien)
Mais comme je suis pas une vieille peau, j'vais mettre les deux, parce que franchement, si moi j'avais du en choisir une, bah j'aurais choisi la sienne.

Alors voilà.
Pour la peine j'dirais rien, et je te laisse choisir tiens toi aussi celle que tu préfères.

Allez maintenant tu peux te foutre de notre gueule, c'est le moment "dossiers" ...

(et désolée pour la qualité approximative entre les vidéos prises de chacun c'est assez inégal, et en plus j'ai pas réussi à trouver les montages finaux avec la conclusion et tout .. Bref)








Maintenant tu peux rire.




.





Rendez-vous sur Hellocoton !

30 janvier 2012

Une histoire d'asticots, de voyage dans le temps, de fourchettes et de roulette russe (ou les réponses au jeu. Au choix)


Voici venu le temps des rires et des chants, oui, mais aussi des réponses au jeu des "Tu préfères" de la semaine dernière.
D'ailleurs si tu l'as raté, c'est ici, tu peux toujours t'amuser.

J'ai été ultra étonnée, parce que vous avez été, jusqu'aujourd'hui, 76 sados à y répondre contre 27 lors de la première fois. Donc si je n'm'abuse ça vous a fait marrer.
Et moi aussi d'ailleurs.

Alors entrons tout de suite dans le vif du sujet !


* A la question 1 vous aviez le choix entre avoir un salaire démentiel mais être seuls toute votre vie OU vivre sous les 100€ mensuels mais être super entourés.
Et bien vous avez été 46 à préférer être entourés mais pauvres.
En même temps j'vous comprend, t'façons on est déjà pauvres dans ce pays donc autant avoir des potes (pauvres eux aussi. Ou riches, pour vous entretenir ?)

* Le choix trop hard entre s'auto tirer une balle ou refourguer la tâche à quelqu'un (histoire d'avoir l'esprit tranquille).
Vous êtes 50 à préférer laisser faire votre pote pour qu'il vive avec votre mort sur la conscience, bande de salauds

* Les ongles sur le tableau ou la fourchette dans l'assiette ? mmmm les ongles qui grincent sur le tableau c'est tellement plus doux à l'oreille. Tu t'souviens ta prof qui utilisait des craies toujours trop petites qui lui faisaient rapper l'ongle sur le tableau noir .. aaaaaaah rien que d'y penser j'ai des frissons.
57 d'entres nous préfèrent quand même entendre la fourchette faire couiiiiiiiiiic

* Bon c'est quand même mieux d'avoir une belle gueule mais un corps difficile plutôt que l'inverse. Nous avons 61 belles gueules et 13 corps de rêve.

* Y'a du fan de Derrick et du fan de Rex.
Le choix a été serré entre le Goethe soporifique et le berger allemand fou dangereux, 35 à 37 pour Rex chien méchant.

* Vous êtes des saints. Vous avez choisi de vous faire entuber par votre meilleur pote plutôt que de l'enfiler. 40 petits anges.
Néanmoins je sais que Mélachoune, cette chère justement amie, a tout de même préféré me trahir la salope !

* Les exhibo ont parlé et sont 44 à rentrer à poil du boulot.
En même temps bouffer un bol d'asticots les gars moi j'peux pas.

* 41 ont choisi de refouler de l'aisselle plutôt que de la bouche.
Ah ouai j'avais pas précisé que t'avais le droit au chewing gum. Pardon, mais moi je sens bon.

* Je vois que je ne suis pas la seule à focus sur la gastro puisque vous êtes 53 à préférer avoir  la grippe toute la vie plutôt que de faire pipi par les fesses et la bouche.
On crée un groupe ?

* C'est vrai qu'il y a pas de fauteuils roulants pour mains, donc autant se faire amputer des pieds. Nous sommes donc 58 à avoir besoin de nos mains dans un but purement professionnel.

* Nous pouvons conclure que 33 personnes consultent une voyante tandis que 41 préfèrent revivre leur adolescence . En même temps j'vous comprend, les premières règles, le premier flirt, le bac toussa c'est cool.
Sinon vous pouvez remater Retour vers le futur 1, 2 et 3.

* J'avoue que j'ai fais ma pute entre Hitler et l'aérophagie, mais vous êtes quand même 43 à serrer la main d'Adolf plutôt que de péter pendant l'amour. Vous êtes horribles !

* Et puis je suis quand même fières de vous parce que vous êtes pas prêts à faire n'importe quoi pour de l'argent, même vous arracher une dent (59).
Et sinon pour 500 000€ vous faîtes quoi ?


Et comme disait DocSeb en commentaire, grace à moi, je révèle le salaud qui est en toi.
(ça pourrait faire un bon slogan)

Ne me dîtes pas merci.





.
Rendez-vous sur Hellocoton !

29 janvier 2012

Un week end et des pastilles Vichy


Ce qui résume à la perfection ce moment précis.



Le début des hostilités a démarré Jeudi lorsque j'ai du me rendre à la gare de Bercy (c'est donc mon QG depuis 2 semaines hein) pour aller à Vichy Beach (siège social de mon nouveau boulot).
Déjà c'était un peu bizarre d'aller prendre un train à Bercy, c'est un peu la gare où personne ne va non? Ca ressemble à un préfabriqué, c'est tout chelou.
Mais ce qui était encore plus surnaturel, c'était de se lever à 5h du matin pour prendre ce train corail... tu vois une fille belle et fraîche, bon ben tu prends l'inverse et c'était moi après 4h de sommeil agité.

Ai tenté de dormir dans le train, lorsqu'un enc**$! de co*?**!  s'amusa a téléphoner avec sa grosse voix pile au moment ou tu sombres. Tu retentes, et puis il recommence

Allo ? Allo? 
Ouiii comment allez vous ?
Allo ? 
Ouii 
Dîtes à martine Legal de .. allo ?? 
aaah ça capte pas bien 
(BAH OUI CONNARD)
dîtes à Martine legal que je la retrouve à ... allo ? 
rooh ça capte mal je suis dans le train 
(MAIS OUI ON EST DANS LE TRAIN BORDEL de cul)
Allo?
Bip.

DRIIIIIIIIIIIIIIIIING
DRIIIIIIIIIIIIIIIIING
Allo?
Oui dîtes à Martine legal que je la retrouve à 16... allo ? 
rooh ... 
......................

Je précise que j'avais de la musique dans mes oreilles. Quand même. Fils de ...hein.

Je suis arrivée (enfin)(sans avoir dormi) et j'ai découvert les 4 personnes qui bossent là bas.
Des gens fort sympas, mais le genre de meuf qui putassent à mort. 
Exemple, elle reçoivent les cv des gens .... à fortiori, elles ont reçu le mien (enfin c'est ce que tu te dis après ....) 
Ca donnait du "haaan regarde la pouf sur la photo", "nan mais elle est refaite de partout celle-là", "vendeuse chez Mango? nan ben oublie".....  (Bon j'avoue y'avait du cas soc' en barre niveau photo de cv) 
Mais en gros faut les avoir dans la poche sinon c'est dead pour ta vie. Surtout que j'aurais besoin d'elles pour bosser. 

Bref j'ai été gavée d'infos pendant 2 jours telle une Oie en période de fêtes.

Je vais aussi devoir apprendre à retravailler sur un PC .. et bah j't'assure que quand t'es habituée à ton fidèle Mac, t'as l'impression d'être comme ta mamie qui découvre un ordinateur, et c'est la grosse panique ... 


Jeudi soir, j'arrive à l'hôtel je découvre le lit, je m'étale gentiment (une bordélique se doit de laisser sa trace où qu'elle aille) et c'est l'heure d'aller bouffer. 



Ok c'est Vichy, mais bon y'a un centre ville, des magasins toussa ... sauf qu'à 19h30 - 20h bah y'a kedal. 
Pas un macdo. 
Et st'u veux après avoir du avancer les 100 boules de train, les repas du midi etc ... et flirtant gentiment avec mon découvert je pouvais pas me permettre d'aller au resto. 
Je suis donc rentrée et au passage j'ai pu admirer de superbes vitrines. 
La mode, c'est là bas qu'ça se passe, j'te jure. 


Résignée j'ai bouffé mon omelette à l'hôtel, entourée de gens seuls, d'un groupe de 4 hommes yougoslaves et d'une nonagénaire dans le plâtre qui, je pense, venait ici chaque soir manger ses carottes râpées natures. 

Je suis rentrée rincée, lessivée, usée, et chargée comme un mulet avec mes deux ordis dans un sac plastique (la working girl en carton).

Dernier week end avant la vraie reprise d'un vrai travail. 
Le stress prend gentiment le contrôle. 
Déjà trop d'infos, trop de mails, de recommandations avant même d'avoir commencé le job, bref ça m'a pas l'air d'être un boulot de pédé quoi. 



J'ai donc fêté ça comme il se doit. Parce que oui nous ici on fête un peu tout (c'est aussi un peu l'excuse pour boire du vin. Surtout). 
Je pense donc que la semaine prochaine on fêtera ma première semaine de travail. 
Et puis la semaine suivante ma première semaine de travail toute seule. 
Et puis la semaine suivante ... ben on trouvera bien une raison hein . 




Sinon dans le train j'ai maté Intouchables. Alors je vais surtout pas faire l'apologie du film parce qu'on nous a assez cassé les boules avec, je dirais juste qu'il est vraiment bien. En fait. 



Et puis aussi j'ai vu une pub et POUR UNE FOIS c'est une pub qu'elle est bien. 
Le message est clair, c'est bien monté, bien expliqué et la musique est sympa, regarde:


Et la chanson en entier c'est là





J'espère donc avoir le temps, maintenant que j'ai une vraie vie sociale, de poster régulièrement, sinon je vais être obligée de démissionner je pense pour écrire mes articles.


D'ailleurs dans le prochain billet je vous ferais le review de vos réponses au "tu préfères", et ça envoie du lourd, vous avez été 75 à y répondre (la vache) ...



J'vous hug in da flex


.
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 janvier 2012

Les choix délicats de la vie, le retour


Vous l'avez aimé, il vous a écoeuré, le revoici le revoilà, le questionnaire qui vous pousse dans vos derniers retranchements !

Vous aviez été nombreux a y répondre, je vous avais donc demandé si vous vouliez que j'en refasse un de temps en temps, et vous aviez dis oui à l'unanimité bande de fou-fou.

Evidemment je me suis fait un PLAISIR de vous concocter cette 2ème édition des "tu préfères".
Parfois inspirées d'autres, beaucoup imaginées par mon esprit pervers, voici les nouvelles questions

(Je sais de source sûre que Mlle l'emmerdante bouffeuse de knakis confiture et Mlle BrebisJoyeuse trayeuse de vache du 21ème siècle ne seront pas choquées par mes questions après avoir vomi sur certaines photos ... private joke)

Allez, enjoy !




Bien sûr je récapitulerais vos réponses, parce vous le valez bien .
Rendez-vous sur Hellocoton !

22 janvier 2012

Week end & découvertes #Tome 8 .... Une semaine riche en émotions

Bon en fait les titres de ces articles du week end ne sont pas du tout adaptés vu que la plupart du temps se glisse le mardi, le jeudi et un peu tous les jours de la semaine, mais on fera comme si on avait rien vu.
Mais il s'est passé des trucs cool cette semaine, je ne peux donc raisonnablement pas passer à côté.

Lundi, après avoir passé la soirée du week end dernier chez mes potes où la gastro ambiante régnait, j'ai croisé les doigts, touché du bois et tout c'que j'avais sous la main pour ne pas l'avoir chopé en vue de l'entretien unique que j'avais le lendemain.
Alors oui, je suis passée à côté, mais pas monsieur qui le soir a kiffé la vibe sur ses chiottes.
Inutile de te préciser que j'étais over stressée entre l'incubation potentielle du week-end, la contamination par lui, et l'entretien qui m'attendait quelques heures plus tard j'avais envie de me pendre pour oublier.
J'ai passé une nuit de merde, évidemment, à me retourner dans tous les sens, j'ai dormi sur mon canapé pour être sûre de mal dormir et donc de me réveiller à l'heure le lendemain ...

RE - non je ne suis pas folle vous savez.

______________________

Mardi matin, 8h, les yeux ouverts comme des billes, je suis au taquet.
Je mange, j'ai envie de vomir tellement je suis en panique, mais je prends mon temps. 
Je check mes mails, et là je vois que le mec avait avancé le rendez vous d'un quart d'heure. Grosse panique, je me lave, je fou en l'air mon armoire pour savoir ce que je vais porter et je cours à la gare (j'ai préféré éviter le scoot pour pas me retrouver avec une coupe de merde, et risquer l'accident tellement j'étais dans un monde parallèle).
Finalement le gars est à la bourre, et je me retrouve avec 45minutes à tuer (et à ronger mon stress) à Bercy, haut lieu de ... rien.
Même pas un distributeur de tunes pour me payer un café. La loose. 
Je reprends le métro pour tirer de l'argent, je reviens, résultat il me reste plus que 15minutes. 
Je sirote mon café (ultra serré, chiasse assurée) et j'écoute la conversation (ouai j'vous avait dit que j'aimais ça) des 2 jeun's d'à côté ... La nenette, ado rebelle, racontait à son pote qu'elle voulait arrêter l'école pour travailler .... chez carrefour... elle est belle la jeunesse.

J'arrive devant l'hôtel où l'on avait rendez vous 5min avant (il s'agissait pas d'arriver après lui, ça aurait été ballot). 
Et là c'était parti pour une heure.

Je sors de là et je suis neutre. Totalement neutre. Impossible de dire si j'avais fait bonne impression ou si j'avais clairement foiré.

Je noie mon oubli dans un panaché .

______________________

Mercredi après midi j'avais rendez-vous avec SweetlilyBrown , ma première rencontre bloguesque, mon dépucelage en somme.
Je dois avouer que j'appréhendais un peu (oui oui moi aussi ^^). 
Non pas à cause de la personne que j'allait rencontrer, mais plutôt parce qu'en vrai de la vraie vie,  je suis un peu timide, et qu'il me faut du temps pour être vraiment "moi". 

Mais bon, j'étais ultra ravie de faire cette rencontre, et je n'ai pas été déçue. 
J'ai rencontré une personne adorable, sociable et gentille, on a tellement discuté que j'ai pas vu l'heure passer et il était déjà 20h30 lorsque l'on s'est quittées.

En bref c'est une chouette expérience, et le début de mes "résolutions" de l'année 2012: rencontrer des gens ! Merci Lily, donc !

_______________________

Jeudi midi je reçois un appel d'un numéro inconnu. En général j'aime pas trop répondre (ras le bol des sondages, enquêtes et démarchages), mais là je me dis qu'il s'agissait peut être de la réponse de l'entretien ... donc je réponds.

"Oui bonjour, c'est Monsieur.V"

"ah oui bonjour ..."

"Oui donc je vous appelle pour vous proposer un contrat"

YALLAH! 
  (enfin non, mais je l'ai pensé fort)

"Votre profil m'intéresse blabla ... donc je vous propose un cdi, vous travaillerez le Lundi, Mardi, Jeudi, vendredi, vous aurez une voiture de fonction, un portable, un ordi, des primes mensuelles et un appart à New-York (non j'déconne)"

Un entretien > une embauche. Qui dit mieux ? 
Je signe Mercredi et c'est parti pour une nouvelle aventure professionnelle.
J'appréhende, forcément, je me lance dans une voie que je connais peu, mais je trouve ça excitant, donc évidemment je suis contente. 

Inévitablement, il fallait fêter ça ... le vin rouge et la bonne bouffe était de rigueur. Et en prime j'ai même eu le droit à un bouquet de fleurs. Si c'est pas mignon ça.


____________________

Vendredi, tard dans la soirée, avant d'aller me pieuter, je navigue sur les chaînes tévé, et je tombe sur un chef d'oeuvre du 7ème art


J'ai trouvé ça tellement génial que je suis allée me coucher. 

________________________

Samedi, l'envie de tester un nouvel endroit de Paris. Le genre d'endroit où tu ne vas qu'une fois pour dire " ok je l'ai fait", mais pas deux, sauf si t'as un salaire de ministre j'ai nommé: 

Le bar Panoramique de l'hôtel Concorde Lafayette "La Vue"

On était habillés comme des pouilleux (comparé aux gens présents), mais tant que tu consommes hein, tout le monde s'en tape. 
34 étages plus haut, tu arrives dans un bar avec une vue hallucinante sur le sud-ouest Parisien. Rien à dire, c'est vraiment beau Paris la nuit. 
Par contre les prix sont superbes eux aussi .... pour te donner une idée, le truc le moins cher c'est le café, et c'est 12€ ....  (Le mojito 25€, le verre de vin 35€ .... )
Alors autant te dire que tu n'y retournes pas tous les week-ends, mais bon, on s'est dis, allez soyons fous et claquons notre p.e.l pour un soir. 


34ème étage du Concorde Lafayette
3, place du général Koening
Paris 17ème 




C'est beau hein ?


Une semaine chargée donc, en stress, en bonnes surprises, en émotions, en "oh", "ih", "ah" et en rencontres. 

On remet ça quand ?!


Je te laisse sur cette note musicale découverte il y a quelques heures (parce qu'il s'agit quand même aussi de découvertes dans ce billet hebdomadaire).
J'ai trouvé que c'était un pur moment de calme tant pour la musique que pour la vidéo, j'ai adoré.
Tu peux même l'écouter en fond sonore si t'as pas envie de regarder.


Rendez-vous sur Hellocoton !

19 janvier 2012

Une copine peut en cacher une autre ...

Les meufs, méfiez-vous, derrière votre meilleure pote peut se cacher quelqu'un d'autre ...

Je m'explique.

Il y a maintenant 12 ans (déjà?!) je redoublais ma seconde (comme à peu près 80% des gens que je connais, je n'y ai pas échappé).
Ce qui fut une mauvaise nouvelle au début, devint finalement la chance pour moi de rencontrer, lors de ma deuxième seconde, la majorité des gens que je côtoie encore aujourd'hui et certains de mes vrais amis.
Comme quoi, le redoublement, ça a du bon (les jeunes, n'écoutez pas c'que je dis).

On a débarqué dans cette classe avec mélachoune (qui avait aussi redoublé, on est pas amies par hasard ...), en se disant "pfff ils ont tous l'air cons", "p'tin regarde y'a l'autre tâche dans notre classe" (comprenez Josiane, que l'on appellera ainsi pour préserver son anonymat) qu'on avait pu observer l'année précédente dans la cours, a qui on avait voué une véritable haine face à con côté ado attardé "coucou j'ai 10 ans kikoolol style" , bref la fille qui t'insupporte, qui rigole fort, qui t'énerve quoi. (bon faut dire aussi qu'avec mélachoune on a la critique salace facile).

Les semaines défilèrent, les mois aussi, et cette classe qui nous inspirait la misère, se trouva finalement être la meilleure année scolaire de toute notre vie.
C'était un peu la classe que tout le lycée enviait (sans mentir des gens que je connais pas, se souviennent encore de nous tous) .
Un vrai Bervely hills 90210 revisité façon Bervely hills de l'an 2000.
Une classe soudée, qui ne se quittait jamais même en dehors des cours.
Même Josiane, qu'on haïssait, était finalement devenue la fille avec qui on trainait le plus (les apparences ont la vie dure... quoique).

L'année s'est écoulée, l'année suivante et les autres aussi et Josiane était un peu devenue la fille avec qui j'étais tout le temps (mélachoune s'étant barrée vivre à Barcelone la pute).

Soirées à Paris, soirées diverses, soirées chez moi et j'en passe. On devait passer à peu près 80% de notre temps ensemble.

J'avais mon permis, pas elle, j'allais la chercher tout le temps (quand j'y repense ...), on bougeait partout. Et puis j'ai eu mon premier appart, et petit à petit, c'est devenu un peu une habitude qu'elle finisse par dormir chez moi. C'est limite si elle avait pas sa chambre à elle (j'aurais du lui demander un loyer).

On a fini par apprendre qu'elle aimait une fille, et j'ai enfin compris, au bout de tout ce temps, pourquoi elle voulait jamais que je lui présente des mecs (ouai je suis un peu une entremetteuse en carton).
Elle nous a présenté sa copine, qui petit à petit est devenue aussi une pote.

Leur relation était conflictuelle, mais ça durait.
On est parties toutes les 3 en vacances, on se voyait toujours aussi souvent, bref ça se passait plutôt normalement.

Et là, vint le drame ...



Depuis quelques temps ça puait le roussi entre elles deux. Ca sentait l'embrouille permanente, on voyait bien que quelque chose n'allait pas.
Moi, en bonne copine, j'essaye de démêler l'histoire, de comprendre ce qu'il se passait, un coup avec l'une, un coup avec l'autre sans vraiment réussir à capter le problème.
Josiane ne voulait rien lâcher, quand à sa copine qui voulait bien parler mais sans rien dire, genre j'te dis mais j'te dis pas ... putain les lesbiennes là oh !

Bref, je finis par convaincre Josiane de m'en parler, non pas par curiosité malsaine, mais parce que je sentais bien qu'il y avait un vrai malaise et que c'était peut être bien d'en parler avec quelqu'un.

Josiane débarque donc seule chez moi pour discuter.

On parle banalités et puis j'en viens à lui poser des questions voyant qu'elle n'abordait pas le sujet.

Moi "bon ben alors qu'est ce qui s'passe avec machine ? "
Josiane "ben j'sais pas, enfin si, mais voilà ça va pas quoi"

Moi "ça vient de toi ? D'elle ?"
Josiane "bah c'est moi"

Moi "il se passe quoi ? Tu l'as trompé ?"
Josiane "non"

Moi "T'as renconté quelqu'un ?"
Josiane "non"

Josiane était adepte de la réponse fermée ... 


Moi "tu veux rompre mais tu sais pas comment?"
Josiane "non" 

Moi "T'es amoureuse de quelqu'un d'autre?"
Josiane "oui"

Moi "ah. Et c'est qui ? "
Josiane "ben ..."

Moi "j'la connait"
Josiane "oui ... ben c'est toi"

Moi " ............................................."
Josiane "........................................"

Moi "ah....mais genre depuis quand? "

Et là Josiane me raconte toute la secret story, que ça fait 6ans qu'elle me kiffe à la vie à la mort, depuis le lycée en fait. Qu'elle était grave amoureuse, prête à tout larguer pour moi, à renier tous ses potes s'il le fallait.
Elle se voyait déjà en Thelma et Louise sur la route 66 à mener une vie de fugitives ...
Se met à pleurer, à me (presque) crier son amour pour moi.

Putain.

Et là tu te refais tout le film de ces 6 dernières années.
Tu repenses à toutes les fois ou tu regardais innocemment la télé à côté d'elle, à toutes les soirées ou tu t'étais looké et à tout ce qu'elle devait penser dans ces moments là, aux dernières vacances entre potes que t'avais passé en maillot de bain à ses côtés, aux autres, quelques semaines plus tôt, vacances finalement ultra malsaine entre 6 yeux : moi, elle et sa meuf ... Sa meuf qui donc en fait était au courant depuis plusieurs moi mais qui continuait à passer des soirées avec moi comme si tout allait bien.
Imagine le truc tordu .

Tout s'est donc éclairé. J'ai compris leurs perpétuels conflits.
Mais surtout, je me suis retrouvée dans une situation de merde, ou je me voyais pas lui cracher à la gueule et lui dire de foutre le camp, mais pour le coup, je me voyais pas non plus la serrer dans mes bras après ce qu'elle venait de me dire. En plus elle aurait été prête à me rouler une galoche je pense.

Elle était tellement libérée après m'avoir vidé son sac, qu'elle s'est sentie aware pour me jeter des regards de chagasse en manque de cul,  et de m'envoyer des textos faisant mon éloge en 600 caractères ... bref ça devenait l'enfer.


J'ai essayé tant bien que mal de lui dire de stopper tout ça, que moi j'aimais pas les filles, que ça devenait malsain et qu'elle devrait plutôt se préoccuper de son couple en plein naufrage plutôt que de me harceler.
En effet son couple est parti en couille total (bah ouai imagine le tableau). Elle voulait le beurre, l'argent du beurre la crémière, son cul, tout ça en gardant sa meuf. Utopiste jusqu'au bout.

J'me suis faite embrigadée dans sa rupture, genre Julien Courbet mais pour couple lesbien en perdition. Le bordel.

Ca m'a gonflé, elles ont rompu, et par la même occasion, ça a déclenché la rupture de notre "amitié" (faussée) aussi.
Petit à petit on s'est moins vues, elle a compris (?) qu'elle avait tout pourri par son attitude odieuse envers moi et son ex.
Elle s'est faite d'autres copines et a jeté son dévolu sur une autre nana, une autre hétéro .... hum.

Et puis ça a été terminé le jour ou je me suis rendue compte qu'on avait plus rien à se dire, j'ai compris qu'après une soirée de monologue, on ne se reverrait plus.


Il y a des choses qui ne s'achètent pas, pour tout le reste il y a mastercard la copine lesbienne.
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 janvier 2012

Week end & découvertes #Tome 7 ET Résultats du concours



ON EST SAGES, ET ON NE VA PAS DIRECTEMENT EN BAS DE LA PAGE !
(ouai ouai, j'vous connais vous là bas) 



Vendredi doubeul stress.

Je reçois un second mail, d'une seconde boîte pour un éventuel futur entretien. Avant ça, Madame souhaite me poser 3 questions. Simples, mais tu sens le vice caché.

-Comment avez vous connu notre société ? (ça passe)

-Pourquoi souhaitez vous intégrer notre société ? 
-Quelles sont, selon vous, les qualités indispensables pour ce poste ? 

Au premier abord tu te dis "EASY", mais en fait, pas tant que ça. 
C'est plutôt le genre de questions pièges, où tu dois trouver des arguments vrais, mais pas trop cul-cul du genre : "ouai nan mais votre société c'est trop la meilleure", "j'adoooore ce métier" etc... faut être un peu plus subtil et mature dans ses réponses. 
Et quand t'as pas écrit depuis le mois d'avril 2011 ben tu mets un peu 3h à rédiger un pauvre mail. 

Après avoir réfléchit à 45 tournures de phrases différentes, je me dis qu'il faut que je me prépare à mon premier entretien de Mardi matin, parce qu'après 7 ans sans entretiens se serait peut être un petit peu judicieux. 

Je vais chez ma soeur et beau-frère, qui me fait toute une mise en situation digne d'un oral d'examen. 
Le stress est à son max, j'ai déjà la sensation d'être Mardi 11h du mat'. 
Je rigole. Et puis moins. 
Questions après questions, je me rends clairement compte que je suis pas du tout prête. 
Je bafouille, je cherche mes mots, je fais des "euuuh", "beeen" .... je me répète dans mes arguments, et me répète dans la même phrase mais de 3 façons différentes ... 

Je sors de là, je suis encore plus stressée et réalise que je suis bidon à l'oral. 

Ca aura néanmoins été utile pour que, justement, je réalise qu'il faut que je travaille ça avant Mardi. 

Vais finir par avoir des ulcères. 

Du coup ça a fini en jeu vidéo/pizza/bières (glamour) 

_________________________

Après être complètement tombés en extase (ou en enfance?) devant l'hélico téléguidé offert à noël au mini cousin, on a tous décidé de s'en acheter un.
Alors évidemment, c'est parti en espèce de concours débile, à celui qui maitrisera le mieux l'engin, ponctué d'insultes (dans le respect)(mais insulte quand même).

Je reçois l'objet du mal, et grosse (mauvaise) surprise en ouvrant ma boîte aux lettres ... 

Photo0036

Le colis était défoncé, déchiré, écrasé (et tout plein d'adjectifs finissant en "é" ). 

De base ça ne rentrait pas, mais quand la poste a pas envie de s'emmerder bah elle fou un bon coup de pied dedans pour que ça rentre tu vois. 
J'ai mis, je crois, environ 10 bonnes minutes à extirper le carton, j'me suis ouvert la main, et j'étais à deux doigts de bousiller la porte de la boîte aux lettres. 
J'y suis arrivée, mais inutile de te préciser que j'étais carrément VENERE et révoltée (encore une fois) par La Poste qui en a strictement rien à secouer des gens. 
Donc je leur ai écris, je me suis enflammée, ça servira sûrement à rien, mais fallait que je leur crache ma haine. Enculés .

_________________________

Samedi, soirée chez des potes. 
Qui habitent (maintenant que je ne suis plus là bas) à 50 bornes de chez moi. 

Pas de voiture (enfin, pas envie de squatter celle de ma mère, encore) donc un scooter, des gants, et 4 couches de vêtements. Il faisait 5° . 

Le trajet était interminable, j'ai cru perdre mes doigts . Le froid étant une vraie pute, il traverse tes gants à 70 boules, il en a rien à fout' .
Arrivés au bout de 50 min, congelés, et 5 degrés de perdus entre chez moi et là bas. 
Le bonheur quoi . 

Allez hop on s'fait la bise, j'me dirige vers leur petite enfant qui me dit " non fait pas bisou, je suis malade". 
J'ai rigolé. 
Et puis moins quand ma pote me dit " ouai elle a gerbé toute la nuit c'était l'horreur, une belle gastro quoi " .... 
Ma pote connaissant ma phobie pour la gastro, avait briefé la gosse pour pas que je m'approche d'elle. 
Ca m'a fait rire parce que, tous, connaissent ma hantise face à cette saloperie, mais du coup ça m'a fait psychoté toute la soirée, j'ai du me laver les mains 12 fois j'pense. 
J'me sens un peu en sursis pour les prochaines 24h  (contaminé or not ? )



Non je n'suis pas folle vous savez. 

______________________


Bon et puis pour terminer (parce que je sais que c'est ce que vous attendez sales gosses), revenons-en au petit concours de Mercredi ou Jeudi dernier (je sais plus). 
Vous aviez jusqu'à Dimanche soir pour déposer vos comptes-rendus sur mon bureau, et vous avez été ponctuelles. 
Mais surtout, vous m'avez vraiment fait rire avec vos mails (si si j'vous jure). 

Certaines débordantes d'imagination, d'autres carrément proches de la réalité, et surtout beaucoup d'entres vous qui se sont interrogées sur l'origine (douteuse) du nom de ce blog. 

Pour éclairer votre lanterne, je voulais un nom différent, qui ne fasse pas appel à mon prénom, mais qui me "ressemble" (oui entre guillemets, quand même). 
La réponse est donc ICI 
(Pompon, c'est l'autre)

Bref j'ai adoré faire ce petit concours, et surtout que vous y ailliez répondu, ça m'a fait du  plaisir dans mon p'tit coeur (putain mais ta gueule ! )
Cependant, je suis dans l'incapacité de choisir. Vraiment. Je ne peux PAS !
Vous avez toutes été drôles, je ne peux donc raisonnablement pas faire ce choix moi-même, parce que, si je pouvais, vous auriez toutes gagné. Sérieux. 

Je vais donc laisser le hasard le faire pour moi. 

J'ai donc fait appel à un générateur de tirage au sort en ligne, qui a fait le boulot à ma place.
Je vous ai classé dans l'ordre ou j'ai reçu les mails pour pas tricher. 

1. Manon
2. Léa
3. Colinette
4. Brie vent du sud
5. Encore une petasse
6. Lily
7. L'emmerdante
8. Gaëlle

And the winneuse iiiiiiis ...........






















Tu es l'heureuse gagnante de ... et bah tu verras ! files moi tes cordonnées par mail poulette.

Bon inutile de vous préciser que si j'étais riche, vous l'auriez toutes remporté, mais bon ... 
A l'occasion je referais un p'tit concours car c'était fort sympa, et toutes vos participations étaient vraiment au top, vous dé-boi-tez les meufs !


Crédits: 

- Brie, je pense que je préfère quand même être enfermée avec Laetitia Halliday, quite à lui faire bouffer du charal pour qu'elle se taise.

- Colinette, l'humanitaire c'est ma grande passion, je suis sur tous les fronts. 

- Encore une pétasse, respect, tu m'as bien cerné ^^ (mais du coup j'verrais pas ta tête, fuck!)

- Lily, j'avoue toi aussi tu as bien cerné le personnage, tu en jugeras par toi même ..!

- Gaëlle, bis, bis bonne analyse ! Et maintenant tu as la réponse à ta question rapport au pseudo. Pour garder la surprise je dis rien pour l'instant, mais j'vous le dirait bientôt (ou l'emmerdante le fera ?! )

- Léa, et bien t'es quand même pas loin de la vérité malgré tout !

- Manon, la réponse à ta question se trouve un peu plus haut ... 

Et précision à celles qui ont fait allusion à mon bouffage compulsif de burgers, que ce sont des burgers SANS VIANDE ! 


Merci encore à vous les jeun's et félicitations à L'emmerdante (enfin ça c'est elle qui le dira quand elle verra le gain .. ! )



Kiss Love Flex


.
Rendez-vous sur Hellocoton !

11 janvier 2012

Comment je vous vois, vous autres blogueuses (concours inside)

Salut l'ami(e)


Vous le saviez, ou peut être pas, mais ce blog est jeune et pubère.

Je me suis décidé à l'ouvrir exactement le 12 Octobre dernier pour je ne sais quelles raisons (je m'interroge encore).
Trois mois après, ça se passe bien, je ne regrette pas cette décision, j'aurais même plutôt tendance à penser que c'était une brillante idée finalement.

J'ai fini par découvrir Hellocoton (grande communauté de blogeurs(ses), pour les ignorants) un moment après.
D'ailleurs avant ça, je ne comprenais pas comment on pouvait être lue aussi largement, comment les blogueuses que je suivais avant pouvait avoir une telle interaction avec les gens, tant de visiteurs, comment te faire "connaître" par les autres etc ...
moi j'avais 2 lecteurs qui se battaient.
J'ai vite capté après avoir fait cette découverte, qu'hellocoton, si t'y étais pas, c'était la loose intergalactique pour ton blog (et ton amour propre). D'ailleurs il est fort probable que je me soit découragée sans hc.

J'ai commencé à lire des blogs, à en aimer certains, à rire, à être épatée du talent d'autres, et au fur et à mesure je me suis abonnée chez vous, et désabonnée de la moitié de celles que je suivais avant tout ça. Trop de chichis pour certaines, trop de déballage de fringues pour d'autres, certaines que j'ai trouvé changées, devenues superficielles, bref ça m'intéressait plus de cautionner en lisant ça.
Mais ce qui m'a aidé à m'en rendre compte, c'est d'en découvrir d'autres grace à hc, de voir les milliers d'autres personnes 100 fois plus drôles et intéressantes.
Se rendre compte que y'avait pas QUE les blogueuses pseudo influentes qui existaient, et ça, c'était une vraie découverte.

J'ai petit à petit apprécié de lire une belle brochette de blogueuses. A lire leurs billets quotidiens, hebdomadaires ... et puis à les commenter (genre la première fois que tu commentes un article, c'est un peu le saut dans le vide, tu sais pas trop où tu vas).

Et puis au fur et à mesure, tu réalises que derrière les écrans et le 2.0, y'a des gens vraiment cools et accessibles et pas que des filles qui ne daignent jamais répondre de rien sous pretexte qu'elles sont populaires et qui si tu n'as rien à leur apporter tu peux passer ton chemin.
Mais il me semble que la popularité n'est pas incompatible avec la "reconnaissance". enfin c'est sûr même, j'en ai eu la preuve moult fois.

Enfin, le but n'était pas de cracher mon venin sur ces personnes là, qui finalement n'en valent pas la peine.
J'voulais surtout parler de ces filles, ces "vraies" personnes qui bloguent sans prétentions, mais qui valent le détour plus d'une fois.


Il y a l'étudiante un peu barrée dans ses révisions, frustrée de ne pas enflammer le dancefloor à cause de ses examens, qui doit trouver des recettes super élaborées avec un knaki et de la confiture.

Il y a celle qui par contre enflamme le dancefloor (et son foie) tous les week end, qui teste des recettes de gâteaux farfelues avec des bonbons roses, et qui dégueulasse sa cuisine dans le même temps.

Il y a celles qui ont la classe ET l'intelligence. Celle qui saute sur les lignes blanches du passage clouté par peur d'avoir un maladie incurable, celle qui fais voeu d'abstinence à son téléphone et internet mais qui n'a pas tenu un jour, et celle qui prend des non résolutions pour être sûre de les tenir.

Il y a celle tente 15 fois de visiter des catacombes avant d'y arriver pour de vrai, qui se fait agresser en pleine nuit par son gel douche, et qui retrouve son scooter en friche. Elle a la fail-attitude, mais elle prend de jolies photos.

Il y a celle qui a un mauvais karma avec ses achats sur le net. Qui reçoit deux brosses à dents à la place d'une machine à coudre. Qui se fait subtiliser son courrier par sa concierge mais qui ose prendre des risques capillaires.

Il y a celle qui a eu la tardive chance d'être bien accueillie dans DEUX pôle emploi différents au presque moment ou elle n'avait plus besoin d'eux. Qui nous fait des constats ultra réalistes de ce qui nous entoure chaque jour et qui pourrait vivre aux states avec son anglais parfait.

Il y a celle découverte (trop) tardivement qui putasse avec ses copines (mais quelle fille ne putasse pas avec ses copines) en buvant et bouffant des sushis. Qui accumule les bourdes de fille normale et qui va voir les red hot le 30 Juin (la putasse!)

(Tu te seras peut être reconnue dans cette liste non exhaustive ....)

Et puis des tas d'autres, je peux pas faire la liste de toutes celles et ceux que j'aime lire chaque matin en buvant mon café,car ce serait le post le plus long de la courte histoire de mon blog, mais sachez que même si comme tout le monde, je ne commente pas systématiquement, je vous lis TOUS (et c'est parfait quand on bosse pas et qu'on a déjà écrémé toute la toile à la recherche du parfait boulot).

Bref, j'pourrais vous dire - instant mièvre ON - que grace à vous chers blogueurs et chères blogueuses, c'est devenu un vrai plaisir de venir ici écrire mes conneries, que le fait d'être lue, et suivie par ceux que j'aime suivre aussi, suivie tout court, et commentée me fait le plus grand des plaisirs "bloguesque". Je suis happy de ne pas avoir abandonné ce blog rapidement après son ouverture car il m'a permit de vous découvrir.
Alors oui, on ne se connait pas dans la vraie vie (peut être un jour? avec grand plaisir en tous cas), mais lire vos conneries, vos névroses et vos péripéties fait désormais parti de mon rituel café-tartine du matin - instant mièvre OFF -

Alors non je n'en suis pas encore aux un an ou aux 6 mois du blog (qui vivra verra), mais en regardant la liste de mes messages, j'ai tilté que ça faisait 3 mois ce Jeudi.
Je pensais pas tenir, même 3 petits mois.

Pour se faire, donc, j'ai décidé d'organiser un petit concours sans prétentions aucunes, sans chichis, pour "fêter" ça , à défaut de se bourrer la gueule tous ensemble au champagne/bière/grenadine/café. 
Pas de sponsors hein (ça se saurait si je gagnais de l'argent), ni de vieux cadeaux que je veux refourguer, non, juste moi et mes idées farfelues, je t'en dis pas plus c'est la surprise ... ! 


Pour participer je vais te demander une petite chose : 


Dans le même esprit (ou pas, c'est toi qui vois) que la liste non exhaustive un peu plus haut, envoie-moi en quelques lignes, ta vision de la personne qui se cache derrière pompon&cacahuète (moi). 
On se fait tous un peu une image je pense (vraie/fausse) des personnes qu'on lit, alors dis moi comment toi tu m'imagines (pas physiquement hein c'est de la triche avec ma vidéo).
Tu peux te lâcher, dire c'que tu veux, être drôle, inventive, sincère... bref, fais comme tu le sens ! 


A cette adresse : pikatchoutchou@hotmail.com (no coment ..)


Je choisirais celle qui se rapproche le plus de la réalité, et si c'est pas du tout le cas ou que vous êtes toutes trop douées, je tirerais au sort.


Tout le monde peut participer (sauf ceux qui me connaissent dans la vraie vie hein ;-)


Vos copies avant Dimanche !

.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 janvier 2012

Un mois, une vidéo (enfin presque)

Salut les jeunes délinquants

Envie de crier hiii haaa (et non pas "joie", ou "bonheur" qui fleurissent de partout, ça m'hérisse le duvet. Désolée pour celles qui en usent. Y'a des trucs qui s'expliquent pas).

J'ai ENFIN terminé ma vidéo, rapport à mon projet du mois dernier qui consistait à réaliser une vidéo chaque mois.

Bon, premièrement, je me ravise, une par mois ce sera pas possible.
Premièrement parce que j'ai déjà pas mal filmé en un mois et quelques, et malgré ça, je me suis quand même retrouvée à court d'images pour monter quelque chose de correct, donc si c'est pour filmer de la merde y'a pas trop d'intérêt.
Deuxièmement, si je balance une vidéo tous les mois, vous et moi, on va se lasser (surtout moi), parce qu'il faut les trouver les idées pour que chacune soit vraiment différente, c'est pas simple.
Donc ce sera plutôt au rythme de tous les 2 mois je pense ou au gré de mes envies, et de mes idées. C'est mieux comme ça.

D'autant que pour celle là je me suis arrachée un peu sur tous les plans.

Au départ, j'ai voulu faire une vidéo uniquement en stop-motion (enfin avec mes moyens hein, je suis pas DU TOUT une pro). J'ai vite compris que ce serait TRES long.
Genre pour faire une vidéo d'environ 3 minutes il m'aurait fallu des centaines et des centaines de photos/images fixes. Donc j'ai fais 2, 3 conneries que tu verras dans la vidéo, mais ça s'arrête là, je me garde cette idée pour plus tard (et surtout avec une aide).

J'ai commencé à monter tout ce bordel et c'est donc là que je me suis aperçue qu'il me manquait des images ... le truc frustrant quand tu es motivée.
Du coup, j'ai eu une idée lumineuse (enfin ... lumineuse c'est pas tout à fait le terme adéquat .. disons, une idée ridicule) qui m'a permit de pouvoir continuer.

J'entame donc enfin le montage, et au bout de 4h de travail, je regarde, c'est d'la merde.

Je recommence, je change la musique, je remanie tout, je refais, je regarde, c'est d'la merde.

Je suis blasée.

Je m'y REcolle, je change de musique, je rajoute des vidéos, 3h après, j'oublie d'enregistrer, le logiciel plante, je perds tout, je suis vénère, je vais me coucher.

Je RE-RE-recommence, je regarde, c'est d'la merde, je suis excédée, je bazarde tout, je change de musique, je pense à enregistrer au fur et à mesure, puis j'oublie. Le logiciel RE-plante.

Je m'acharne, je refais ce qui a sauté, j'enregistre, j'enregistre, j'enregistre, j'arrive à la fin, j'exporte, j'ai enfin terminé. Ouf.

Donc voilà, la musique dont j'avais parlé dans mon précédent post, faisait partie de mon deuxième essai foireux, donc finalement j'ai abandonné cette idée so 80's.
C'était ça :



Par contre j'ai laissé les vidéos (look 80's) liées à c'te musique (vidéos donc où je m'affiche complètement, mais j'assume, le ridicule n'a encore tué personne ... )

Bon et bien je pense qu'il est maintenant venu le temps de ravaler ma sexitude, et de vous laisser juger par vous même ...






Bon ben j'vous laisse, j'vais aller me cacher jusqu'à ce qu'on oublie ce malentendu.


.
Rendez-vous sur Hellocoton !